De retour : blog en travaux !

Blog de philosophia3128 :Philosophia, De retour : blog en travaux !


info :

- chapitre I à V : redispos

- chapitre VI : en cours de correction

jeudi 10 juillet 2014 17:54


Préambule

Avis à la population :


Tout individu surpris à s'adonner à toutes activités

autres que ludiques ou susceptibles de faire avancer notre belle société vers le droit chemin auquel elle inspire,

se verra d'emblé conduit à la Prison de Philosophia.

dimanche 03 août 2014 11:38 , dans Histoire


Chapitre I - 1

Dans une belle et ancienne maison - seul héritage de grands-parents aujourd'hui disparus - les vieux rideaux sont encore tirés devant les fenêtres de la plus petite des deux chambres de l'étage. Manon, une jeune fille de tout juste 16 ans, dort encore. Il n'y a pas cours aujourd'hui. C'est le week-end. Deux jours. Deux malheureux jours de repos après une semaine bien chargée. Mais peut-on réellement parler de repos ? Pas vraiment...

- Manon !
 
La jeune fille se retourne dans son lit sans se réveiller.

- Manon ! Il est 8h, dépêches toi !
 
Des bruits de pas se font entendre dans l'escalier en bois. Les marches grincent sous le poids de Madame MAUNILLE. Elle est pressée. Sa fille dort encore alors qu'elle doit partir pour son travail de femme de ménage chez la vieille Madame LORTOT. Elle se souvient lui avoir donné, la veille, son autorisation pour inviter deux de ses amis, deux jeunes filles charmantes et de bonne famille, pour étudier. Jusqu'ici elle s'y était toujours refusée. Personne à part eux trois, ne devait passer le seuil de leur porte ! Elle lâche un profond soupire d'exaspération. Sa fille est loin d'être une lumière, elle l'a toujours su. Elle s'est rendue à l'évidence depuis longtemps. Mais peut-être qu'avec un peu d'aide extérieur... Qui sait ? Un miracle pourrait peut-être avoir lieu !

Elle ouvre la porte et pénètre dans la chambre sans plus d'autres somations et se dirige vers la fenêtre. Pas question de la laisser trainer au lit une minute de plus : elle tire le vieux rideau d'un geste sec pour inonder la petite pièce sombre de lumière matinale.

dimanche 03 août 2014 11:39 , dans Histoire


I - 2

- Aller, debout : c'est l'heure ! ordonne-t-elle à nouveau.

La jeune fille se cache instinctivement sous ses couvertures en ronchonnant, encore partiellement endormie. Sa mère les lui retire alors.

- Je dois partir, dit-elle sèchement, alors lève-toi et fais ton lit. Tout de suite.

- Oui, maman. marmonne Manon, commençant enfin à émerger.

- Je serais de retour pour le déjeuner. A tout à l'heure.

Et sans plus ajouter un mot, elle quitte la chambre et retourne vers l'escalier qu'elle redescend. Dans son dos Manon se redresse dans son lit, ses longs cheveux en désordre dégringolant de part et d'autre de son visage. Un coup d'oeil sur son réveil, posé sur la petite commode, juste sous la fenêtre : il est à peine plus de 8h. La lumière du dehors lui fait cligner des yeux. Ils ne se sont pas encore parfaitement habitués à cette soudaine clarté.

Elle se lève et commence à faire son lit, machinalement. Comme elle le fait chaque matin. Comme ne le cesse de lui demander sa mère.

- Toujours faire son lit dès que l'on se lève. On est ainsi beaucoup moins tenté d'aller s'y recoucher. Et puis ce qui est fait n'est plus à faire. l'entend-elle encore une fois lui répéter, comme si elle était toujours dans la pièce avec elle.

dimanche 03 août 2014 11:40 , dans Histoire


I - 3

Elle se redresse et se dirige vers son armoire pour en sortir ses affaires de la journée. Sa conversation de la veille avec ses parents, lui revient en mémoire. Elle grimace.

- Manon, tu as 16 ans maintenant. Il est temps que tu nous aides ton père et moi. avait commencé sa mère.

- Mais, comment ? avait-elle alors demandé.

- En travaillant. Maintenant que tu as l'âge requis minimum, il est hors de question que tu restes des heures à la maison sans rien faire.

- Je ne reste pas sans rien faire. Je range la maison en ton absence, j'étudie, je travaille sur mes devoirs...

- Pas suffisamment vu tes notes. l'avait froidement coupé Mme MAUNILLE.

Comme toujours son père avait gardé les yeux rivés sur son journal, sans dire un mot. Il ne parlait pas beaucoup. En tout cas, pas à elle. Elle referme son armoire en soupirant. Comment avait-elle fait pour convaincre sa mère de lui laisser inviter ses deux meilleures amies pour la journée ? C'était un mystère. Depuis qu'elles se connaissaient toutes les trois, elle n'avait jamais voulu les voir chez elle...

Elle prend ses affaires et les emporte avec elle dans la salle de bain. Dans un peu moins de 2h, Lalia et Sandra arriveraient.

dimanche 03 août 2014 11:40 , dans Histoire


|

Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à philosophia3128

Vous devez être connecté pour ajouter philosophia3128 à vos amis

 
Créer un blog