XV - 16

- Au revoir maman.


Ce furent les tous derniers mots qu’elle entendit de sa part tandis qu’il se penchait sur elle pour déposer un rapide baiser sur sa joue avant de disparaître enfin.

Elle revint dans la salle à manger, pour se laisser tomber sur l’une des chaises. Les larmes lui montèrent aux yeux. C’était la dernière fois qu’elle le voyait. Son fils ainé venait de partir pour toujours. Elle ne le reverrait plus jamais.

Il lui fallut plus d’une vingtaine de minutes pour se ressaisir suffisamment afin de pouvoir se relever pour retourner travailler en donnant le change. Elle noua son écharpe autour de son cou avant d’enfiler son imperméable. Puis elle quitta également la demeure.


Blog de philosophia3128 : Philosophia, XV - 16


De son côté Adrian avait déjà parcourut un peu plus de la moitié du chemin. Il était reparti comme il était arrivé : en courant. Ce qu’il avait appris ne lui plaisait pas. Manon devait être dans tous ses états. Elle devait se demander pourquoi il n’était pas en cours. Pourquoi il n’était pas à sa place à ses côtés.


- Sa mère doit être furieuse. murmura une petite voix dans sa tête. Entre ça et la nuit qu’tu as passé avec la elle, nuit où par conséquent elle n’est pas rentré chez elle…


Il dégluti. Il se sentait encore plus mal qu’avant. Jusqu’où cette femme serait-elle capable d’aller ?


Il fut contraint de ralentir l’allure pour jeter un œil à son téléphone qui venait de vibrer dans la poche de son pantalon. C’était un message provenant d’un numéro qui lui était inconnu.

Rejoints-moi dans le débarras du 3ème étage avant le prochain cours. Il faut qu’on discute, c’est important. Manon.

Il fronça les sourcils sensiblement. Avec quel téléphone avait-elle tapé ce message ? Il était bien placé pour savoir qu’elle n’en possédait aucun. Il se remit à courir : le prochain cours devait débuter dans une quinzaine de minutes et le message disait que c’était important. Il n’avait donc pas le temps de trainer ici.


Blog de philosophia3128 : Philosophia, XV - 16


- Hé toi ! Arrêtes-toi tout d’suite ! l’interpella soudain un homme portant un long manteau et une casquette aussi noirs que son regard.


Il lui courut après et Adrian fut contraint de s’arrêter à nouveau.


- Où est-ce que tu crois aller comme ça ? grogna l’homme en le saisissant par le bras pour l’obliger à lui faire face. Tu sais l’heure qu’il est ? Ta place est dans une salle de classe : tu n’as rien à faire ici !


- Je sais bien ! Et si vous n’étiez pas là pour faire votre stupide boulot, j’y parviendrais peut-être avant le début du prochain cours. répliqua Adrian sur le même ton que lui en le forçant à le lâcher.

samedi 29 décembre 2012 18:18 , dans Chapitre XIII à XV



Aucun commentaire pour l'article: XV - 16



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.205.175.144) pour vous identifier.     



Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à philosophia3128

Vous devez être connecté pour ajouter philosophia3128 à vos amis

 
Créer un blog